Affichage : 1 - 3 sur 3 RÉSULTATS
Balade(x)

À l’abordage de Saint-Malo, cité corsaire

À chaque fois que nous allons à Saint-Malo, il fait un temps magnifique et la couleur bleue de la Manche n’en ressort que de la plus jolie des façons.

La cité corsaire fait sans ambages partie de mes endroits préférés en France, tant en raison de la beauté de son patrimoine architectural, ses vieilles pierres et remparts, que de son front de mer qui fait honneur à la Côte d’Emeraude (par ici la Côte d’Emeraude est également sympa → destination Cancale).

Préparez-vous donc à l’abordage de Saint-Malo ! 🏴‍☠️

Les photos que vous vous apprêtez à voir ont été prises lors de 3 passages différents à Saint-Malo, en 2017, 2019 et 2020, au printemps ou en été 📸 J’espère qu’elles vous plairont 🙃

Les remparts : tout part de là !

🏰 Faire le tour des remparts de la cité malouine est un incontournable ! Chargés d’Histoire, ils nous permettent de profiter de magnifiques panoramas de Saint-Malo et de sa baie. On dispose également d’une vue sur Dinard, ville que l’on connaît en particulier pour ses villas Belle Epoque 🏣

Mais revenons à Saint-Malo.

C’est à partir du XIIe siècle que la construction des fortifications débute sous l’égide de Jean de Chatillon, l’un des fondateurs de la cité. Progressivement, des accroissements sont réalisés, avec l’édification du quartier Saint-Vincent et de la porte du même nom notamment, actuellement entrée principale.

Aujourd’hui, les remparts bordent la cité sur 1 754 mètres et semblent avoir affronté les épreuves du temps… Quelle résistance quand on sait que la ville a succombé en partie aux bombardements de la Seconde guerre mondiale !

Je recommande donc cette promenade, à faire en famille ou en amoureux (oui, c’est très romantique par ici 💙), qui permet d’apprécier l’air iodé de la mer (belle bouffée d’oxygène en perspective 🌬) et d’éveiller la curiosité historique des plus petits comme des grands (bon, comme vous le constaterez ci-dessous, Alix n’a pas vraiment collaboré ☺️😴) !

→ Pour aller plus loin sur l’Histoire des portes de la cité corsaire, je propose cet article issu du site saintmalosecret.fr qui vous en livre quelques secrets.

Ci-dessous, dans l’ordre, vue sur le Môle des Noires et Dinard, depuis les remparts 🔭, selfie d’un petit somme pris en flagrant délit 😂, vue sur Saint-Malo depuis Dinard et enfin, vue sur les remparts depuis la plage.

Des bastions, toujours des bastions

Le long de cette balade sur les fortifications, nous découvrons peu à peu les bastions qui protègent la cité corsaire des attaques anglaises et hollandaises.

Les 4 forts en question sont édifiés selon les plans du célèbre Vauban, maréchal de Louis XIV, connu pour les nombreuses fortifications dont il est l’auteur :

  • Fort Harbour ⚓️ en direction de Jersey et Guernesey ;
  • Fort du Petit Bé ⚓️ après l’Île de Cézembre ;
  • Fort National – ex-Fort Royal, entre-temps, la Révolution française est passée par là – ⚓️ qui borde la plage de l’Eventail ;
  • et enfin, le Fort de la Conché ⚓️

Ça calme quelque peu, non ?

Il est possible de visiter le Fort National à certains horaires, quand celui-ci est accessible… Je vous laisse deviner pourquoi ! 🌊  Toutes les infos en cliquant sur le lien.

Flâner dans les rues malouines

Après un passage sur les remparts et les plages, déambuler au coeur de la cité corsaire nous transpose à l’époque des illustres armateurs et négociants. L’alignement parfait des maisons corsaires en est définitivement un témoin.

Les aventures autour du monde semblent débuter ici, du moins, c’est ce que l’on semble ressentir en marchant sur les traces de l’explorateur Jacques Cartier ou du corsaire Robert Surcouf 🧭… Aujourd’hui encore, l’appel de la mer résonne inlassablement et conduit les plus téméraires sur la Route du Rhum.

Enfin, sur notre chemin, impossible de ne pas céder à la tentation de crêpes…

Testé et approuvé :

  • La crêperie Au Corps de Garde qui dispose sans conteste du meilleur emplacement : face à la mer, sur les remparts ! Avec les rayons de soleil du printemps qui pénètrent la verrière, le cadre est aussi délicieux que les crêpes sucrées et salées que l’on déguste. N’oubliez pas votre bolée de cidre ! Attention : le restaurant est toujours plein à craquer !
  • La Maison Hector, à l’entrée de la cité, plus précisément le Café de l’Ouest où nous avons pris une crêpe sucrée. Le restaurant est bondé, il faut donc s’attendre à… attendre, mais cela valait le coup.
  • Le Comptoir Breizh Café qui propose des galettes de sarrasin excellentes. Nous l’avions fait pour un dîner en amoureux et n’avons pas été déçus… Petits clins d’oeil au Japon dans la présentation des plats : les galettes bretonnes version sushi ! 🍣🇯🇵

Je saisis cette opportunité pour reparler ici des fameuses épices Roellinger (j’en avais déjà parlé dans mon article sur Cancale ICI) qui nous font voyager tout autour du globe. Les créations de la famille Roellinger offre d’infinies possibilités de cuisine (oui, ça donne envie de s’y mettre 👩‍🍳), rien qu’avec le coffret Mes Grands Classiques que nous nous sommes procurés. À table (mais avant, un aperçu de la déco canon de la boutique malouine ci-dessous) !

J’espère que ces quelques lignes vous auront plu ! Il y a tant à dire sur Saint-Malo ! Je n’en dresse ici qu’un rapide aperçu, peut-être l’essentiel à faire si l’on est un peu à court de temps.

N’hésitez pas à recommander en commentaire d’autres sites, spots, restaurants, je suis preneuse !

Notes & Baladex, c’est aussi sur InstagramFacebook & Twitter !

Photos & vidéo © Notes & Baladex 2020.

Au bout du bout de l'Ille-et-Vilaine : la Pointe du Groin
Balade(x)

Au bout du bout de l’Ille-et-Vilaine : la Pointe du Groin

Sublime !

🧭 La Pointe du Groin, c’est le point le plus au Nord de Cancale (allez faire un tour par ici pour (re)découvrir Cancale) et de l’Ille-et-Vilaine. Jusque-là rien de spécial.

Sauf que depuis ce fameux point, la vue sur la Baie du Mont Saint-Michel y est magnifique 😲 La mer est belle… On aimerait dire « Ô temps ! suspends ton vol… ».

C’est après une petite marche sur un sentier parfois sinueux voire accidenté que l’on découvre le panorama. D’un côté, c’est le Cap Fréhel que l’on devine, de l’autre, on peut distinguer Granville et le Mont Saint-Michel. Avant, c’est l’Île des Landes qui se présente à nous, entre la Pointe et la Baie du Mont. Il s’agit d’une réserve botanique et ornithologique (branche de la zoologie qui étudie les oiseaux) et avec une paire de jumelles, il est possible d’observer les oiseaux qui s’y posent 👓

Non seulement la Côte d’Emeraude porte bien son nom et la couleur vert émeraude de la mer en est le témoin (cf. photos ci-dessus), mais en plus, l’eau agitée et les vents qui se fracassent sur la roche escarpée de la Pointe du Groin nous emportent aux frontières du réel et de l’imaginaire… Au coeur des légendes de marins bretons… ⚓️

Salfie au bout du bout de l'Ille-et-Vilaine : à la Pointe du Groin

***

⚠️ Pour les jeunes parents, si vous avez un porte-bébé, préférez-le à la poussette qui rencontrera quelques difficultés sur cette côte quelque peu abîmée…

Enfin, si vous passez quelques jours du côté de Cancale, de Saint-Malo ou de Dinard, cette balade pourra se faire sans problème sur une demi-journée. Vous trouverez sur place un point de restauration si vous souhaitez jouer les prolongations du point de vue contemplation !

***

Le mot de la fin est une photographie, côté Cap Fréhel.

Au bout du bout de l'Ille-et-Vilaine : la Pointe du Groin

 

Notes & Baladex, c’est aussi sur InstagramFacebook & Twitter !

Photos © Notes & Baladex 2020.

Balade(x)

Escale à Cancale, joyau de la Côte d’Émeraude

Une semaine au soleil en Bretagne : pari risqué, utopie, faux espoir ? ☀️

À bas les mauvaises langues (dont moi), notre séjour dans le Nord de l’Île-et-Vilaine, à Cancale, joyau de la Côte d’Émeraude, a été une franche réussite. Du point de vue météo, mais pas que ! Dans cette région, les paysages sont à couper le souffle.

La preuve ci-dessous.

Bevet Breizh* !

Le Port de la Houle pour nous souhaiter la bienvenue

Sitôt arrivés, sitôt dehors pour découvrir Cancale en fin de journée. Direction le port où la vie s’anime.

C’est un véritable paysage de carte postale que l’on peut admirer à la nuit tombée. Les couleurs pastel du ciel rencontrent le vert émeraude de La Manche pour un rendu sublime, vous ne trouvez pas ? 💙

Le Port de la Houle pour nous souhaiter la bienvenue

Le port de Cancale existe depuis au moins 1032 et c’est avec fierté que la ville affiche ce passé tourné vers la mer. Là, des milliers de marins, serviteurs des vaisseaux du roi, corsaires et terre-neuvas malouins (pêcheurs qui, chaque année, partaient d’Europe pour les Bancs de Terre-Neuve, au large du Canada, afin d’y pêcher la morue) se sont croisés. Ils ont embarqué pour l’aventure et ont parfois péri tragiquement. Une des chapelles de l’église paroissiale Saint-Méen – ou nouvelle église – est d’ailleurs dédiée à la mémoire de ces marins disparus.

Cancale, « Site remarquable du goût »

Mais Cancale, ce sont aussi et surtout ses huîtres plates ou creuses savoureuses (paraît-il ! 🤷‍♀️ Je ne suis pas une adepte du produit 🤢). Pourquoi les huîtres de Cancale sont-elles aussi réputées ? Je n’ai pas tout saisi mais visiblement c’est une histoire de marées. Ces dernières sont d’une amplitude exceptionnelle et l’eau brassée est riche en nutriments. Ceux-ci sont absorbés par les naissins (les bébés huîtres). Le tout donne visiblement un goût très particulier aux mollusques !

Ils sont présentés sur le marché aux huîtres qui constitue une animation typique, empreinte de traditions. En plus des huîtres, le poisson et les moules issues de la Baie sont délicieux !

On n’oubliera pas les traditionnelles crêperies qui font la renommées des cuisines bretonnes. Mon coup de ❤️ ? La crêperie du Port !

On peut également évoquer les fameuses épices Roellinger qui nous font voyager tout autour du globe. Les créations de la famille Roellinger offre d’infinies possibilités de cuisine (oui, ça donne envie de s’y mettre 👩‍🍳), rien qu’avec le coffret Mes Grands Classiques que nous nous sommes procurés. À table !

Je finis en précisant que la réputation gastronomique cancalaise se traduit par l’obtention du label « Site remarquable du goût ». De quoi ouvrir l’appétit 🍽

Un chemin de ronde pour un panorama de toute beauté

Le chemin de ronde, également appelé Sentier des douaniers, surplombe le port avant de s’en éloigner pour donner à voir un littoral merveilleux (c’est le terme, vous lisez bien, MER-VEI-LLEUX). En admirant la Baie, on découvre même le Mont-Saint-Michel au loin.

Le panorama est d’une rare beauté… Les mots ne suffisent pas pour le décrire. On comprend bien pourquoi l’on parle d’un « joyau de la Côte d’Emeraude »…👇

Le Bourg et ses jolies maisons

Ce que je retiens principalement du bourg de Cancale, ce sont ses nombreuses jolies maisons en pierres et aux toits d’ardoise. Tout est beau et semble très bien entretenu. Les jardins florissants apportent de la couleur aux pierres grises et le résultat est charmant. L’Hôtel de Ville bordé de son parc (photo du centre) mérite aussi une photo 📸

Voilà pour ce petit tour rapide de Cancale où nous avons passé quelques temps en vacances. Je m’y suis beaucoup plu. J’ai apprécié le fait que la commune, à la croisée des cultures normande et bretonne, ait conservé son authenticité malgré les nombreux touristes qui viennent profiter des panoramas et autres délices.

Je finis par quelques clichés qui, je l’espère, vous plairont et vous donneront envie de découvrir ce joli port de pêche breton !

Et pour prolonger les contemplations, vous pouvez prévoir une balade du côté de la Pointe du Groin. Le point de vue vaut le déplacement !

*Vive la Bretagne !

 

Notes & Baladex, c’est aussi sur InstagramFacebook & Twitter !

Photos © Notes & Baladex 2020.

Instagram
LinkedIn
Share
Email
RSS