Entre terre et mer, cap sur Toulon !

21 juillet 2020
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Profiter des délices qu’offre Toulon… Nous vous proposons de mettre les voiles sur le Var, ses couleurs, sa chaleur, son accent, ses cigales 🦗 et d’en apprécier les plus belles facettes. Entre terre et mer, cap sur la côte toulonnaise !

Promenons-nous dans le quartier Ortolan 

Pourquoi ne pas commencer cette balade à l’écart des lieux bondés ?

Au-dessus de la voie ferrée qui traverse Toulon se trouve le très résidentiel quartier Ortolan. Là, se cachent des maisons de maître au cachet exceptionnel. On les découvre au détour de rues calmes ou derrière une végétation en friche qui nous ferait presque croire à la campagne. ❤️ Pour les amoureux des vieilles bâtisses, le coup de coeur est garanti !

Ce quartier est situé à environ 20 minutes à pied du centre-ville et offre, à certains endroits, une vue remarquable et peu commune sur la Rade. Méconnu, il se trouve au pied du Mont Faron et mérite définitivement le détour.

Un aperçu de ce quartier confidentiel ici.

Un marché qui respire la Provence & une basse-ville colorée 

Les belles couleurs, la chaleur, l’accent du Sud et les cigales 🦗 … Evidemment, le propos introductif était une référence directe au marché du Cours Lafayette, plein de vie, de saveurs et d’odeurs délicieuses. Il s’agit donc d’un incontournable de la vie toulonnaise.

👉 À noter qu’il est préférable d’y aller très tôt car l’affluence reste raisonnable avant 9h30. Passé cet horaire, vous marchez au ralenti et il faudra faire preuve d’une certaine patience ;

👉 L’ambiance provençale se perd en haut du Cours Lafayette (on y trouve principalement des étalage de babioles) ;

Ces dernières années, la basse-ville a pris un tout autre visage avec la rénovation progressive de ses façades. Ancien « Chicago », « petit Chicago » ou encore « Chicag' », rien que le nom en dit long sur le passé peu recommandable de ce quartier. Lieu privilégié des soirées nocturnes des permissionnaires, on y retrouvait également prostituées, proxénètes ou encore, pègre locale. Aujourd’hui, on ne sait plus où donner de la tête face à ces jolis immeubles rénovés qui n’ont rien perdu de leur style d’origine. Les couleurs typiquement « provençales » sont charmantes (un aperçu juste au-dessus 📸). De manière générale, pelleteuses et échafaudages ont cédé leur place à des espaces publics, un habitat et des bonnes adresses recherchés !

Tout le charme de cette basse-ville repose d’ailleurs dans la découverte presque incongrue, au détour d’une rue, de bijoux architecturaux, comme c’est le cas pour la cathédrale toulonnaise Notre-Dame-de-la-Seds située à proximité du Cours Lafayette 👇

Cathédrale Notre-Dame-de-la-Seds à Toulon

Si l’on poursuit notre balade, la rue Pierre Semard et le « quartier des Arts » comptent parmi les lieux les plus attrayants de la place toulonnaise. L’inauguration de ce quartier qui loue les artistes a transformé l’image de la ville. Petites boutiques, bars, créateurs, galeries dessinent ici une promenade très agréable pour s’adonner à quelques flâneries. Tout autour d’ailleurs, le centre historique semble renaître de ses cendres grâce à des échoppes rénovées et valorisées. Ce coin promet définitivement de belles perspectives pour le développement culturel de la ville (ce que l’on peut d’ailleurs encourager en suivant les réseaux sociaux de la Rue des Arts : Facebook et Instagram).

Profitons donc d’un arrêt pour vous recommander la boutique Le Petit Biscuitier où les pêle-mêles de biscuits salés et gâteaux sucrés font des ravages (coup de coeur pour les Montecaos à la texture sablée, juste ce qu’il faut) et l’Atelier Serre, situé place d’Armes, où l’on trouve de belles compositions florales 💐

S’attarder dans le parc Alexandre 1er

Superbe ! C’est le mot qui vient à l’esprit en pensant au jardin Alexandre 1er situé en face du lycée de Bonaparte, près de l’entrée Ouest de la ville de Toulon. Le « Jardin du Roy » a vu le jour au XVIIe siècle avant de devenir un vrai jardin botanique public dénommé Alexandre 1er en référence au roi de Yougoslavie.

Il fait partie du nouveau quartier de la Créativité et de la Connaissance Chalucet où l’on trouve une médiathèque qui accueille les petits comme les grands, l’école des Beaux-Arts, les écoles supérieures Camondo et Kedge, le pôle social du Conseil départemental, une pépinière d’entreprises et un immeuble de logements. La promenade au milieu des bassins, escaliers d’eau et plantes y est très plaisante et l’ambiance familiale. On débouche sur un kiosque à musique réhabilité qui a beaucoup de charme.

Bref, l’endroit est remarquable et gagne à être connu. A cet effet, prendre un café sur l’esplanade ensoleillée de la médiathèque qui domine le jardin est un doux régal.

 

La Mitre : un coin de paradis bien gardé

Loin des hordes de touristes, le quartier de la Mitre est un petit coin de paradis bien gardé.

S’y promener tôt le matin permet d’apprécier le soleil levant qui illumine les somptueuses maisons de maître et villas aux couleurs de Provence. C’est également un moment privilégié pour observer se révéler les plages et criques accessibles par le sentier du littoral (ou sentier des douaniers). Elles offrent une vue impayable sur Saint-Mandrier, le fort Saint-Louis ou encore le petit port.

La plage du Mourillon : l’incontournable

Evidemment, Toulon sans la plage du Mourillon n’est pas Toulon. Cette plage artificielle gagnée sur la mer dans les années 1970 est un incontournable de la ville. Très prisée des Toulonnais et touristes, nous recommandons d’y aller aux « heures creuses » – pour nous, ce serait donc en début de matinée. Pour les petits enfants soucieux de se dépenser, les aires de jeux qui parsèment la promenade qui surplombe la plage sont une aubaine 🐚

De manière générale, le quartier du Mourillon est résidentiel, plutôt chic et s’anime autour de la rue Lamalgue, commerçante et pleine de couleurs. Il y a aussi plusieurs places que l’on découvre en se perdant dans les ruelles et où l’on trouve bars et restaurants.

Petit port de pêcheurs de Toulon

Le mot de la fin* : une passion pour les portes en images

Les portes reflètent l’âme d’une habitation…

Merci d’avoir lu cet article ! N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à nous faire des suggestions. Dans tous les cas, nous vous lirons avec attention. Nous mettrons régulièrement à jour cet article : vous n’avez pas fini d’entendre parler de Toulon !

Nous vous souhaitons de belles virées à Toulon !

 

Photos & vidéo © Notes & Baladex 2020.

1 Comment

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus
d'articles