À l’abordage de Saint-Malo, cité corsaire

29 août 2020
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

À chaque fois que nous allons à Saint-Malo, il fait un temps magnifique et la couleur bleue de la Manche n’en ressort que de la plus jolie des façons. Préparez-vous donc à l’abordage de Saint-Malo ! 🏴‍☠️

[ Les photos que vous vous apprêtez à voir ont été prises lors de 3 passages différents à Saint-Malo, en 2017, 2019 et 2020, au printemps ou en été 📸 J’espère qu’elles vous plairont 🙃 ]

Les remparts : tout part de là !

La cité corsaire fait sans ambages partie de mes endroits préférés en France, tant en raison de la beauté de son patrimoine architectural, ses vieilles pierres et remparts, que de son front de mer qui fait honneur à la Côte d’Emeraude (par ici → destination Cancale).

Faire le tour des remparts de la cité malouine est un incontournable ! Chargés d’Histoire, ils nous permettent de profiter de magnifiques panoramas de Saint-Malo et de sa baie. On dispose également d’une vue sur Dinard, ville que l’on connaît en particulier pour ses villas Belle Epoque 🏣

Mais revenons-en à Saint-Malo.

C’est à partir du XIIe siècle que la construction des fortifications débute sous l’égide de Jean de Chatillon, l’un des fondateurs de la cité. Progressivement, des accroissements sont réalisés, avec l’édification du quartier Saint-Vincent et de la porte du même nom notamment, actuellement entrée principale.

Aujourd’hui, les remparts bordent la cité sur 1 754 mètres et semblent avoir survécu aux épreuves du temps… Quelle résistance quand on sait que la ville a succombé en partie aux bombardements de la Seconde guerre mondiale !

Je recommande donc cette promenade, à faire en famille ou en amoureux (oui, c’est très romantique par ici 💙), qui permet d’apprécier l’air iodé de la mer (belle bouffée d’oxygène en perspective 🌬) et d’éveiller la curiosité historique des plus petits comme des grands (bon, comme vous le constaterez ci-dessous, Alix n’a pas vraiment collaboré 😴) !

→ Pour aller plus loin sur l’Histoire des portes de la cité corsaire, je propose cet article trouvé sur le site saintmalosecret.fr qui vous en livre… quelques secrets !

Ci-dessous, dans l’ordre, vue sur le Môle des Noires et Dinard depuis les remparts 🔭, selfie d’un petit somme pris en flagrant délit 😂, vue sur Saint-Malo depuis Dinard et enfin, vue sur les remparts depuis la plage.

Les bastions de la cité corsaire

Le long de cette balade sur les fortifications, nous découvrons peu à peu les bastions qui protègent la cité corsaire des attaques anglaises et hollandaises.

Les 4 forts en question sont édifiés selon les plans du célèbre Vauban, maréchal de Louis XIV, connu pour les nombreuses fortifications dont il est l’auteur :

  • Fort Harbour ⚓️ en direction de Jersey et Guernesey ;
  • Fort du Petit Bé ⚓️ après l’Île de Cézembre ;
  • Fort National – ex-Fort Royal, entre-temps, la Révolution française est passée par là – ⚓️ qui borde la plage de l’Eventail ;
  • et enfin, le Fort de la Conché ⚓️

Ça calme quelque peu, non ?

Il est possible de visiter le Fort National à certains horaires, quand celui-ci est accessible… Je vous laisse deviner pourquoi ! 🌊  Toutes les infos en cliquant sur le lien.

Flâner dans les rues malouines

Après un passage sur les remparts et les plages, déambuler au coeur de la cité corsaire nous transpose à l’époque des illustres armateurs et négociants. L’alignement parfait des maisons corsaires en est définitivement le témoin.

Les aventures autour du monde semblent débuter ici, du moins, c’est ce que l’on semble ressentir en marchant sur les traces de l’explorateur Jacques Cartier ou du corsaire Robert Surcouf 🧭… Aujourd’hui encore, l’appel de la mer résonne inlassablement et conduit les plus téméraires sur la Route du Rhum.

Enfin, pour nous, ce sera sur la route des crêpes !

Testé et approuvé :

  • La crêperie Au Corps de Garde qui dispose sans conteste du meilleur emplacement : face à la mer, sur les remparts ! Avec les rayons de soleil du printemps qui pénètrent la verrière, le cadre est aussi délicieux que les crêpes sucrées et salées que l’on déguste. N’oubliez pas votre bolée de cidre ! Attention : le restaurant est toujours plein à craquer !
  • La Maison Hector, à l’entrée de la cité, plus précisément le Café de l’Ouest où nous avons pris une crêpe sucrée. Le restaurant est bondé, il faut donc s’attendre à… attendre, mais cela valait le coup.
  • Le Comptoir Breizh Café qui propose des galettes de sarrasin excellentes. Nous l’avions fait pour un dîner en amoureux et n’avons pas été déçus… Petits clins d’oeil au Japon dans la présentation des plats : les galettes bretonnes version sushi ! 🍣🇯🇵

Je saisis cette opportunité pour parler ici des fameuses épices Roellinger (j’en avais déjà parlé dans cet article sur Cancale) qui nous font voyager tout autour du globe. Les créations de la famille Roellinger offre d’infinies possibilités de cuisine (oui, ça donne envie de s’y mettre 👩‍🍳), rien qu’avec le coffret Mes Grands Classiques que nous nous sommes procurés. À table (mais avant, un aperçu de la déco canon de la boutique malouine ci-dessous) !

J’espère que ces quelques lignes vous auront plu ! Il y a tant à dire sur Saint-Malo ! Je n’en dresse ici qu’un rapide aperçu, peut-être l’essentiel à faire si l’on est un peu à court de temps.

Vos retours sont précieux : n’hésitez pas à recommander en commentaire d’autres sites, spots, restaurants au coeur de Saint-Malo, je suis preneuse !

Photos & vidéo © Notes & Baladex 2020.

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus
d'articles